Aller au contenu

Lieux à ne pas manquer

Une fois arrivés à Nijni, que voir ?! L'Alliance française vous propose quelques lieux emblématiques de la ville.

Kremlin de Nijni Novgorod : Plus petit que son homologue moscovite, cette place forte dominant la Volga a été progressivement construite entre le XIe et le XV siècle. Lieu incontournable de la ville, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il accueille en son sein deux musées (Beaux Arts et Art contemporain), plusieurs églises dont la cathédrale Sainte Sophie, une exposition en plein air d’engins militaires dont le fameux T-34, et un certain nombre de bâtiments administratifs (ministères de l’Oblast, palais de justice..). Il est possible de faire le tour des murailles par le chemin de ronde de mai à octobre, et vous pourrez en profiter pour admirer la vue sur la confluence de l’Oka et de la Volga. Face àla Volga, vous trouverez le mémorial en l’honneur des citoyens de Nijni morts pendant la guerre de 1939-1945, ainsi que la flamme éternelle du soldat inconnu qui se dresse, rappelant le tribu qu’a payé la ville dans la lutte contre le nazisme.

Rue Bolchaïa Pokrovskaïa : rue principale de la ville (et la plus ancienne), elle relie la place Gorki au Kremlin. Artère commerçante, cette rue pavée est jalonnée de statues en bronze de toutes sortes. De nombreux musiciens et artistes de rues y jouent ou y exposent, du fait du grand nombre de touristes qui y passent. Nombre de bâtiments notoires ont façade sur cette rue : théâtres, musées, universités, banque d’État…, vous ne pourrez donc y couper !

File:Bolshaya Pokrovskaya Street in Nizhny Novgorod.jpg

Escalier de Chkalov et statue de Tchkalov : œuvre architecturale colossale, cet escalier en forme de huit est un de symboles historiques de la ville. Haut de ses 560 marches, sa construction a commencé en 1943, afin de célébrer la victoire de Stalingrad. Terminé en 1949, il coûta près de 8 millions de roubles, somme colossale pour l’époque : le maire de la ville fut expulsé du Parti et arrêté après leur construction, au vu de ces dépenses inconsidérées. Tout en bas vous pourrez y observer le ‘bateau héros’, que l’on trouve près de la majorité des fleuves russes (celui-ci a participé à la bataille de Stalingrad, puis a navigué sur la Volga avant d’être offert à la ville en 1982). En haut des escaliers, vous retourverez la statue de Tchkalov, aviateur incontournable de la ville.

Église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge et rue Rojdestvenskaya : Église orthodoxe typique du baroque russe, dans le style ‘Stroganov’, elle possède 5 dômes recouverts de tuiles vernissées multicolores. Entrez y faire un tour pour découvrir les peintures et les icônes qui recouvrent les murs, typiques des lieux de culte orthodoxes. Église haute en couleur, elle se situe sur une des rues les plus anciennes de Nijni : déambulez le long des anciens bâtiments datant des XVIIIe et XIXe siècles, et allez jusqu’au bord de la Volga, sur le territoire de l’ancien port fluvial de Nijni.

Banque d’État : Construite au début du XXe pour le tricentenaire de la dynastie des Romanov, ce bâtiment aux toits verts et aux murs blancs décorés de bas reliefs se reconnaît de loin. Avec son architecture digne d’un manoir de contes abritant quelques trésors secrets, cette banque ne peut se visiter qu’un jour par an, le 17 mai. Ce jour là, vous pouvez admirer les peintures murales du grand illustrateur de comptes russes, Ivan Bilibine, ainsi que les immenses miroirs ‘magiques’ à l’entrée de chaque étages.

Résultat de recherche d'images pour "banque d'état nijni"

Si vous voulez être accompagnés par un russe francophone qui vous montrera la ville comme seul(s) vous ne pourriez pas la voir - contactez-nous !

nijni.novgorod@afrus.ru

+7 831 411-14-78

+7 987 540-41-26

Voir notre proposition complète